Textes de nos intervenants

Notre sélection de texte
 

Ressentis bioologiques et décodage (Philippe LEVY)

Le décodage biologique est l'art de comprendre l'organisation biologique en phase de maladie et en phase de guérison.
Le ressenti biologique est l'art de comprendre la spécificité de l'individu dans son vécu biologique.
Le ressenti biologique c'est "comment J'AI perçu ce choc ?".

Le ressenti biologique face à un choc vécu dans l'isolement et incluant une menace de survie marque l'identité biologique de chaque individu. Or, nous savons que l'objectif du cerveau est de s'adapter à cette menace aujourd'hui passée, comme si "cela" pouvait de nouveau avoir lieu.

Exemple :
"Ma femme s'en va".

Pour X (j'évite de mettre des prénoms afin que le lecteur ne se mette pas dans un conflit de diagnostic…) c'est un boulet qui s'en va (veine ?…), pour Y c'est une partie de moi qui s'est en aller (colonne vertébrale, testicules ?…).

Dans ces deux cas, le ressenti biologique exact va permettre à chacun d'isoler sa réaction "archaïque" et de mettre en conscience sa biologie. Nous sommes dans des ressentis biologiques SIMPLES. Voilà le genre de séquence couramment rencontrée.

M Ixe (M.I) :Le médecin m'a dit que j'ai un "patatome" dans l'intestin. J'ai envie de m'en sortir.
Praticien : Vous le ressentez comment ?
M.I : J'aimerais me débarrasser d'un vieux truc.
Praticien : Vieux comment ?
M.I : Comme une grosse bête visqueuse qui me mange l'intestin.
Praticien : Vous pouvez me la décrire ?
M.I : C'est vraiment ignoble et dégueulasse… (détails)…
Praticien : Depuis quand avez-vous commencer à ressentir cela ?

M.I : 6 mois environ.
Praticien : Que s'est-il passé dans votre vue depuis 9 mois environ qui vous a semblé ignoble et dégueulasse ?
M.I : émotions, larmes… le départ de ma s….. de femme.

Nous permettons ici à M. Ixe de vider tout SON ressenti sur l'événement – en le racontant autant de fois que nécessaire.

Maintenant, la biologie peut s'exprimer de façon complexe. Cela ne signifie pas que ce soit compliqué, cela signe plutôt la multiplicité des ressentis biologiques. Je les appellerai les ressentis bio complexes. Quels en sont les paramètres ?
- Historiques – la construction de l'enfant, son expérience de vie (les cycles biologiques).
- In utero – les conflits de la mère pendant la grossesse.
- Trangénérationnels – la lignée familiale (hommes, femmes) et les conflits non résolus, inavoués (fratries, loyauté, secrets, etc.).

Aujourd'hui, la plupart des bio conflits se résolvent au travers de ces trois paramètres et de leurs déclinaisons.

M.I : Je n'arrive pas à me débarrasser de ce ressenti, j'en veux toujours à cette femme.
Praticien : Avez-vous déjà eu ce ressenti avec une autre femme ?
M.I : Oui, ma mère.
Praticien : Quand avez-vous éprouver cela ?
M.I : Quand elle a quitté mon père.
Praticien : Quelles impressions vous reste t-il de ce moment ?
M.I : Détails… émotions… Je commence à comprendre les similitudes entre ma mère et ma femme.
Praticien : Ah bon ? En quoi sont-elles identiques ? En quoi sont-elles différentes ?
M.I : Détente, sourire. J'ai l'impression qu'une bête est partie de mon ventre. J'ai chaud.

Qu'est-ce qui différencie le ressenti bio simple du ressenti bio complexe ?

Le facteur temps paraît primordial. Si le choc a été vécu durant la petite enfance, avant l'âge de 6 ans, l'empreinte transgénérationnelle sera évidente et plusieurs conflits seront à découvrir. Si le choc a été vécu à l'âge adulte avec une fracture temporelle clairement déterminée entre "avant le choc" et "après le choc", le ressenti sera alors plutôt simple.

Pourquoi parler de complexité concernant l'enfance ?
Avant tout, l'enfant se construit grâce aux apports de l'extérieur. Il n'est que relation. Toute sa construction s'organise dans l'adaptation et selon sa programmation transgénérationnelle.
Par exemple, des parents divorcent alors que l'enfant a 6 ans. Une nouvelle infrastructure se met en place, avec des croyances, des pensées, des conclusions, des projections sur l'avenir, etc. Toutes les impressions et émotions relatives à l'adaptation obligée à cette nouvelle "vie" sera plus tard refoulée par l'adulte afin de mieux vivre, apparemment. En fait, ce contenu agira en souterrain dans de nombreux aspects de la vie de cet adulte.

Par exemple :
- relation avec sa femme ou son mari
- relation avec ses enfants
- relations amicales
- relations affectives …

Ajoutons à cela les équivalents symboliques, réels ou imaginaires et nous obtenons une kyrielle de ressentis biologiques.

Praticien : Comment allez-vous depuis la dernière séance ?
M.I : Je suis épuisé mais le repos ne m'améliore pas.
Praticien : Décrivez vos impressions.
M.I : Détails, mal être léger. Je ne suis plus bon à rien.
Praticien : Y a t-il un moment dans votre vie où vous vous êtes déjà dit cela ?
M.I : Quand ma mère est partie et je me trouvais seul dans ma chambre tous les soirs.
Praticien : Quelles impressions arrivent quand vous repensez à ces soirs. Prenez-en un en particulier.
M.I : Détails… Je me sens mieux.

Plusieurs séances peuvent être nécessaire pour traiter l'événement "ma femme s'en va"; cela ne veut pas dire pour le praticien que si la "maladie" est toujours présente, c'est qu'il n'a pas permis à son patient de trouver le ressenti exact. Erreur ! Nous sommes face à un ressenti bio complexe ; il peut être nécessaire de conscientiser plusieurs ressentis avant une normalisation biologique complète.
Cela signifie t-il que plus c'est ancien au niveau transgénérationnel et plus l'impact est grand ? Pas nécessairement. C'est la compréhension profonde de sa bio programmation (hérédité) et des déclencheurs (chocs ressentis) qui permet à la personne de redonner un vrai sens à son histoire. Il est souvent nécessaire de mettre un lien entre de vieilles impressions et le présent. Comment faire dans la pratique ? Vérifier à chaque séance l'ancien ressenti et rechercher son nouveau ressenti. Laissez-le parler de ce qui s'est passé dans sa vie depuis la dernière séance. Il vous indiquera le prochain ressenti ! Eventuellement, aidez-le avec des questions du type :
- Si ce (symptôme, organe) était un animal, qu'est-ce qu'il serait ?
- Si vous pouviez le dessiner, qu'est-ce que vous feriez ? etc.

Contacts


Depuis 1986.
Téléphone: +33 (0)9 54 59 57 17
Du lundi 14h au vendredi 12h
- de 9h00 à 11h30
- de 14h00 à 18h00

E-mail: contact@existence.fr

Les Jardins Intérieurs

Réunions familiales, sportives, culturelles, séminaires, congrès, stages et formations...
1 hectare, 43 chambres, 1 restaurant intérieur avec terrasse extérieure, au coeur d'un parc arboré et fleuri, avec piscine.